La sélection de la rédaction #8

par wagonlit

Après une longue absence pour raisons psychanalytiques, Faune Kovilal revient, plus fringant que jamais. Au menu, l’affreux dilemme : sport ou politique ? Du rap, du vrai et bien plus encore. C’est donc sa sélection, pour ta frimousse rosée par la chaleur, ta jupe qui se raccourcit et tes espadrilles en ordre de bataille. Enjoy.

 

Combats de coqs

Après le débat qui en fait se résumait à ne pas débattre avec nos deux combattants de l’extrême Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon, voilà que cette semaine on avait deux combats : Fabius Vs Sarkozy puis Bayrou Vs Valls. Pour tout avouer, seul le premier était vraiment intéressant. Enfin c’est vite dit, puisque cette longue conférence de presse de notre candidat président a précédé un échange avec son sparring partner de gauche, qui lui n’avait pas combattu depuis des lustres. Inégal sur le papier comme sur le ring, le combat pourrait se résumer ainsi : Coup de Kärcher dans ta face, Tartuffe va !

 

The Artist

Un petit homme a marqué l’histoire du football – encore une fois – ce mercredi soir. Créature hybride, se situant entre Rainman et Walter Junior (cf Breaking Bad), le petit Lionel a marqué cinq buts dans un seul match, qui plus est dans la plus belle compétition qui soit. Sourire aux lèvres, il l’a joué modeste en interview, remerciant le collectif, tout ça tout ça. A dire vrai, son équipe a mis une branlée au Bayer Leverkusen. 7-1. Messi, j’vous jure.

 

La vie côté Coca Cola

Alerte Info Consommation : le Coca Cola doit changer sa recette « secrète » pour cause de colorant cancérigène, après réclamations des consommateurs californiens. Eh ouais, ça fout une claque. Ce sont des lendemains de soirée différents qui s’annoncent, des prises de commandes plus compliquées. S’il te plaît, symbole de l’Amérique, ne deviens pas un vulgaire Jean’s Cola, continue ta fausse guerre avec Pepsi, fais rêver les bretons qui se tapent du Breizh Cola. Pas le droit de retarder le changement de recette, pour les associations de consommateurs américains, le changement c’est maintenant.

 

« La chatte à ta mère »

Liberté d’expression, voilà du travail. A Colmar, douce ville alsacienne, un concert était prévu le 24 mars avec en guest star le groupe de Rap « Truands 2 la galère ». Prévu, parce que bien évidemment, le groupe, dans une vidéo, a décidé de faire du teasing, c’est-à-dire insulter la police, le front national et le maire de Colmar, en guise de bienvenue. Ils crient à la répression, réclament le droit de « représenter » quand le maire a peur et annule tout, par crainte d’hypothétiques violences. Ci-dessous, une vidéo de Morsay, la star du groupe. Disque d’or aux puces de Clignancourt, t’as vu.

 

Tensions

Il fallait que ça arrive : Free Mobile montre les dents. L’histoire commence le 10 janvier (et même un peu avant) lorsque l’opérateur révolutionne le marché de la téléphonie mobile. Le nouvel entrant est alors accusé de tricherie et de dégrader le réseau d’Orange. Même le Ministre de l’Industrie y met son grain de sel. Xavier Niel prouve alors son honneteté et riposte. Si vous etes abonnée Free…

Faune Kovilal & Luc

Publicités