Les chaussettes de l’Archiduchesse…

par wagonlit

En fouillant dans mes placards cet après-midi, je suis tombée sur une collection d’objets rares, spéciaux voire étranges : un stock massif de chaussettes. Chose qui est, disons le franchement, peu sexy et totalement tue-l’amour. Une sorte d’OVNI, un truc dont j’avais totalement oublié l’existence et je ne m’en étais pas plainte. J’ai donc sorti cette chose, je l’ai regardée attentivement et c’est à partir de ce moment que je me suis dit que les chaussettes pouvaient, elles aussi, avoir une petite place dans Wagonlit.

Je ne suis pas une fétichiste des chaussettes. Quoi que… quand on regarde dans mon placard le constat peut paraître quelque peu inquiétant : entre celles de mon frère que j’ai piquées (taille 43-45) et celles de ma mère, le stock que je possède est assez conséquent. Je l’avoue, elles font partie intégrante de ma vie. C’est pourquoi, j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de nous attarder quelques minutes sur ces drôles de petits trucs tout moche mais, reconnaissons-le, bien pratiques.

Illumination

Imaginez : un jour dans l’Histoire, une personne s’est réveillée un beau matin, elle tricotait tranquillement. Distraite, elle ne portait plus attention à ce qu’elle faisait car un beau jeune homme venait de passer dans la rue d’en face. Remise de ses émotions, elle se rendit compte que ce qu’elle avait fait ne ressemblait pas du tout à ce qu’elle avait l’habitude de faire. Et là, dans un pur moment d’illumination, elle se dit : « Tiens, pourquoi ne pas appeler ça des chaussettes ? ». Pourquoi cette tricoteuse visionnaire n’a-t-elle pas plutôt appelé sa création « midrouch » ? D’accord, mon histoire est un peu loufoque, carrément invraisemblable même, surtout que les premiers tissus en maille datent de 1500 avant notre ère. Mais ça me plait assez de réinventer l’Histoire !

A une époque (lointaine), les bas étaient un signe d’appartenance à la classe aisée. Maintenant quand t’as des chaussettes, ce n’est plus trop considéré comme une marque de richesse… C’est même devenu un art à part entière car il faut tout faire pour éviter que ça se remarque. Les petits dessins Mickey Mouse, Looney Tunes et autres, c’est juste pour le plaisir personnel mais ça ne se partage pas (sinon, t’es bon pour que tous tes potes se foutent de toi pendant des années). J’ai le souvenir de ces perles rares achetées par ma grand-mère, avec de superbes motifs et des couleurs d’une discrétion absolue. Encore maintenant, quand je reçois mon stock annuel, je désespère devant un tel carnage, à croire qu’acheter des chaussettes plus moches les unes que les autres devient un véritable plaisir pour certains d’entre nous, victimes de la société de consommation.
Bon, je les porte quand même… Bien cachées, c’est quand même super pratique et utile ce truc-là !

 

Nouvelles collections, nouveaux designs

Ce que je trouve fascinant, c’est la capacité qu’ont les stylistes à inventer toujours plus de formes, de couleurs, de détails pour ces drôles de petites choses. On pourrait croire qu’elles sont toutes intemporelles mais en fait, elles suivent les tendances de la saison.

Si les vêtements apportent des indications sur le caractère et si les sous-vêtements en disent long sur la vie intime des gens (théorie soutenue par mon cher collègue Jacques Leblanc), les chaussettes, quant à elles, permettent aussi d’en apprendre un peu plus sur nous-mêmes. Pour vous, une petite rétrospective, comme ça… Pour le plaisir !

 

• Les chaussettes de sport :

Tue-l'amour ? Ok, mais là on peut faire exception...

Généralement, c’est vous messieurs qui portez ces immondices ! (bouuuuuh honte à vous maîtres du Fashion faux-pas !!!) Oui, oui, vous savez les trucs ignobles qui piquent ? Fans de foot, sportifs ou juste adeptes de ce genre de « choses », qu’avez-vous donc dans la tête ? Généralement blanches, elles ont le don de se faire remarquer très rapidement. Pourquoi vous infliger de porter ça ? Il y a sans doute d’autres alternatives beaucoup plus agréables et surtout tellement plus esthétiques. Imaginez-vous messieurs, c’est l’été, vous vous baladez tranquillement sur les remparts à Saint Malo et là, vous croisez LA fille de vos rêves. Vous êtes certain que c’est le destin qui vous a mis en face de cette magnifique créature, vous avancez d’un pas décidé, pectoraux en avant, votre regard en dit long sur vos futures intentions… Mais STOP ! Pensez donc à l’image que vous renvoyez à ce moment précis, regardez vos pieds et constatez que franchement, vous pourriez être carrément plus glamour. L’association short, chaussettes de sport qui montent jusqu’aux genoux et chaussures basses est vraiment à bannir…

• Les chaussettes « moumoute » :

Total look moumoute pour les hivers froids

Les mecs vous n’y avez pas encore trop le droit. Dans le genre, tue-l’amour au féminin, c’est le must. Quand vous êtes seul(e)s seul(e)s, qu’il fait froid et que vous êtes devant la télé en train de comater, ces horreurs sont souvent celles dans lesquelles vous sautez directement parce que niveau confort : wahou, c’est à se taper le cul par terre ! Mais le look « moumoutes achetées par mémé », c’est pas tip-top. La dernière fois, j’étais au rayon bas/collants and Co. de mon supermarché préféré et là, il y a une chose qui m’a frappée : il y avait un stock conséquent de ces « moumoutes ». A cette vitesse-là, le collant va bientôt s’y mettre…

 

• Les chaussettes doigts de pied :

Elles font partie de la catégorie : « Je suis spé et j’assume ! ». Ce truc bizarroïde avec des orteils est une trouvaille assez récente qui séduit de plus en plus de monde. (Sauf les conjoints, petit(e)s copains/copines). Le principe était innovant mais franchement, avez-vous déjà essayé d’enfiler ce genre de trucs ? Sans rire, la première fois que j’en ai essayées, j’ai passé trois heures à placer chaque orteil dans le bon emplacement. Et tout ça pour quoi ? Pour me rendre compte que mon petit doigt de pied était plus petit que la normale… Bon, le point positif est que mes orteils n’avaient jamais été aussi libres de faire des cabrioles dans mes chaussures (même eux sont hyperactifs… C’est grave, docteur ?).

Tout le monde veut devenir un cat. Parce qu'un chat, quand il est cat, retombe sur ses pattes.

• Les chaussettes antidérapantes :

Le pied dans les étoiles

Tu glisses souvent dans les escaliers parce que tu ne mets pas tes chaussons ? Et tu en as marre d’entendre ta mère te lancer toujours cette même phrase : « Ahh, si tu mettais tes chaussons aux pieds, tu ne glisserais pas ! ». Alors ce type de chaussettes va vous changer la vie ! Il a changé la mienne : les chutes à répétition, c’en est fini pour moi. Ce n’est pas très beau et pas forcément agréable à porter parce que les antidérapants sont à même le tissus, mais ne plus glisser sur le sol change la vie. Là encore, niveau design : il y a le choix. Petits coussinets antidérapants en forme de chat ou de chien, des rayures rouges et vertes, des pois roses sur fond vert… Elles s’adaptent à tous les goûts !

• Les chaussettes en coton :

Sex Bomb...

Le basic des armoires. Ce sont peut-être les plus acceptables. Même si nos petits stylistes s’en donnent encore à cœur joie pour nous proposer de superbes modèles aux couleurs affriolantes et aveuglantes. Si la chaussette en coton est celle que l’on retrouve le plus souvent, elle n’est pas épargnée par les folies artistiques et l’absence de goût des stylistes. Malgré tout, elle reste confortable et pratique car elle absorbe l’humidité. Mine de rien, que ferions-nous sans elles ? Pour ma part, j’aurais souvent mal aux pieds et mon budget pansements serait encore plus grand qu’il ne l’est déjà.

Vous pensiez que les chaussettes étaient de simples et banals accessoires de mode ? Eh bien non. Choisir une paire de ce vêtement mérite autant d’attention que choisir un pantalon. Les chaussettes font partie intégrante de notre vie et pourtant on n’y prête pas forcément attention parce qu’elles sont (souvent) moches, qu’elles piquent, qu’elles grattent et j’en passe. Mais quel bonheur d’enfiler une bonne paire le matin, spécialement quand il fait froid dehors et qu’à ce moment-là vous vous dites que vous allez pouvoir sortir sans même voir vos pieds se transformer en glaçons.

On dit merci qui ? Merci les chaussettes !

Robin Woods

Publicités