La sélection 2011 #3

par wagonlit

Troisième jour de sélection, troisième rédacteur. Luc, le tombeur de la rédac, vous propose un charmant cocktail radioactif (biff+spliff). Vas-y, kiffes.
 
 
 

Tic Tac Boom

Fukushima, catastrophe nucléaire aux impacts sanitaires, économiques et écologiques non mesurables. Sans aucun doute le fait le plus marquant de 2011, qui engendra entre autres une sortie progressive du nucléaire de l’Allemagne (coût estimé : 250 milliards d’euros), un lourd plan d’économie avec suppression de poste et tout le tralala à la clef chez Areva, et des vaches radioactives.

Petit Bateau

 
 

AAA etc…

2011 s’inscrit dans la continuité de ces dernières années. Les termes « crises », « dettes », « augmentation des recettes » et « réduction des dépenses » sont devenus monnaie courante. Autant de pages noircies, de spéculations, de pression des marchés avec pour seule conséquence la perte d’un A ? Depuis le temps qu’on nous en parle ça ne devrait pas tarder à péter (et en beauté s’il vous plaît). Les mayas auraient-ils raisons ? (crédit photo : Tartrais)

Blague de Q


 
 

3,5 milliards

La mise à l’enchère des fréquences libérées par la TNT a rapporté plus de 3,5 milliards d’euros à l’Etat. Cette levée de fonds colossale de la part des opérateurs est une merveilleuse nouvelle pour nos finances. Mais d’où vient cet argent ? Du consommateur. C’est à dire vous et moi. On comprend pourquoi les forfaits français sont dans les plus chers d’Europe…

Attribution des fréquences "en or". Les fréquences secondaires ne sont pas représentées.


 
 

Claude et Brice, main dans la main

Claude Guéant aura succédé à Brice Hortefeux au poste de Ministre de l’Intérieur, le 27 février dernier. Tous deux sont des amis très proches de notre Président. Brice a fait scandale à de nombreuses reprises sur des sujets sensibles (répression, immigration, délinquance, jugements de policier). Tandis que Claude, qui occupe cette fonction pour la première fois, compte bien égaler et même faire mieux que son prédécesseur. En s’avançant notamment (dangereusement ?) sur le terrain de Marine.


 
 

Un anniversaire stupéfiant

Le 41ème anniversaire de la loi de 1970 réprimant l’usage et le trafic de stupéfiants sera fêté le 31 décembre prochain. L’usage illicite de stupéfiants est un délit réprimé d’un an d’emprisonnement et/ou d’une amende de 50 à 250 000 francs. Sachant que 46% de la population à déjà fumé du cannabis (selon l’OFDT), cette loi semble inapplicable. Pour son anniversaire, il serait peut-être de bon ton de lui offrir une petite révision. Happy Birthday : on fume un spliff pour fêter ça ?

Hits From The Bong


 

Luc

Publicités